09
Jan

Soutien de plusieurs bailleur de fonds

En matière de financement, le projet jouit de la conjugaison d’efforts. Le terrain de 3000 m2 a été cédé par la commune de Mussulo, avec l’accord de la Ville de Belas.

Le projet d’architecture a été offert par l’architecte et le financement de construction, estimé à 1,7 million de dollars, a été entièrement pris en charge par un particulier et par une entreprise angolaise. L’équipement du centre médical a été offert par la société Consaúde, la salle informatique par la société Printel et l’accès TV et Internet par Zap.

« Maintenant, il faut trouver des bailleur de fonds pour créer un réseau de transport permettant de conduire les enfants entre le village, les autres écoles de Luanda et les écoles de formation », a indiqué Ana Madaleno.

« Aldeia das Artes » est le grand projet de Consaúde qui, en sa qualité de gestionnaire et d’administratrice, ne cache pas l’« énorme défi qu’elle doit relever ».

« En 2014, nous avons encore du pain sur la planche jusqu’à ce que les premiers jeunes soient formés. Des actions IEC (information, éducation et communication) seront menées en parallèle dans les sept quartiers de la commune afin de prévenir les principales maladies endémiques et du premier âge, de la grossesse et de l’accouchement, ainsi que des campagnes de prévention contre le paludisme, le sida, l’alcoolisme et les drogues », a-t-elle poursuivi.

A l’avenir, étant donné la vaste population de Mussulo, Ana Madaleno constate qu’il va falloir à court terme « construire un autre village ailleurs à Mussolo » dès que des fonds seront disponibles, car l’« Aldeia das Artes a la capacité d’accueillir 1520 enfants par an ».